ZONE

NEUTRE

traduction du rêve

 

terres sans noms

images sans territoires 

non-lieux

 

toutes liaisons 

possibles d’imaginaires

 

transmissions de récits

 

entrer dans l’écran

par le regard des autres

ZN6435.jpg

L’aboutissement d’une utopie.

Une mise en images du paysage sans métadonnées, sans racines, sans noms, sans appartenances.

Lieux éphémères, rêves réalisés avec les prises d'images. Lieux privés, seulement pour celui qui le vivra.

Tenter de donner une preuve d’existence, tout en rendant à chacun une possibilité de se projeter là où il le souhaite, comme sur une cartographie.

Accomplissement de la traversée. Mouvements du corps. Flou. Rapidité.

 

«Résumons les caractères principaux d’un rhizome: à la différence des arbres ou de leurs racines, le rhizome connecte un point quelconque avec un autre point quelconque, et chacun de ses traits ne renvoie pas nécessairement à des traits de même nature, il met en jeu des régimes de signes très différents et même des états de non-signes. Le rhizome ne se laisse ramener ni à l’Un ni au multiple. Il n’est pas l’Un qui devient deux, ni même qui deviendrait directement trois, quatre ou cinq, etc. Il n’est pas un multiple qui dérive de l’Un, ni auquel l’Un

s’ajouterait. Il n’est pas fait d’unités, mais de dimensions, ou plutôt de directions mouvantes. Il n’a pas de commencement ni de fin, mais toujours un milieu, par lequel il pousse et déborde. Il constitue des multiplicités linéaires à n dimensions, sans sujet ni objet, étalables sur un plan de consistance, et dont l’Un est toujours soustrait.»

 

Gilles Deleuze, Félix Guattari - Mille plateaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now